L' Âme Des Maux

L' Âme Des Maux

L’écrit-nuit

L’écrit-nuit

 

 

 

Quand vient l‘écrit-nuit,

Sous silence,

Par des chemins plumés,

Sournoisement il me croque,

Une histoire imagée.

 

Horizon en rivage,

Une pluie ensoleillée.

Ou bien d’autres voyages...

 

 

A l’heure où les enfants,

Dorment à poings fermés.

L’actrice du scénario,

Sa réalisatrice,

Commence à travailler.

 

 

Un film où les images,

Prennent un sens ordinaire.

Ou extraordinaire…

 

 

Tout dépend de l’histoire.

 

 

Au détour d‘un chemin,

Par des senteurs boisées,

Un oiseau sur sa branche,

Me montrait sa fierté,

Décriant sa romance,

D’un si joli sifflet.

 

 

Comme une petite Alice,

Je me sais divaguer,

Entre deux parallèles.

 

 

Un monde imaginaire,

Surgissant d’autres sphères.

 

 

Ni présent ni passé,

Mon corps se laisse aller.

 

 

Invité, comme un rêve,

D’horizon en rivage,

De pluie ensoleillée,

L’arc en ciel était né.

Un petit court métrage.

 

 

Sous silence, inventé.

 

 

L‘écrit nuit composé,

Allait se refermer.

Dans mes yeux la poussière,

L’étoile du sommeil,

Revenant me chercher

 

 

 

 

 

Marie G.



30/05/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres