L' Âme Des Maux

L' Âme Des Maux

En bas la vallée

 

En bas la vallée

 

 


Comme un rideau levé,

Sur un ciel en colère.

Les nuages soufflés,

Vers une gorge profonde,

 

 Viennent éponger leurs corps,

De milliers de paillettes.

Qui s'envolent se poser,

Sur la verte enchantée.

 

La forêt et ses plumes,

S'agitant brusquement...

 

Les cheveux égouttés,

Sur leurs branches si fines,

Nous diffusent senteurs.

Puis odeurs de jasmin...

 

Les pétales et les feuilles :

Communion d'un orage.

 

Comme l'union d'être otage,

Sous cette pluie sans fin.

Les oiseaux dans leur nid,

Guettant une éclaircie.

 

Sous les cheveux trempés,

De cet arbre de paix.

 

Les nimbus s'éloignent,

Par leur corps asséchés,

Que jouent à transpercer,

Les doux rayons solaires.

 

Et la verte enchantée,

D'un habit de lumière,

Recommence à chanter.

 

 

 

Marie G.

 

http://a34.idata.over-blog.com/4/04/71/01/USA/PA130565.JPG

 



16/06/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres