L' Âme Des Maux

L' Âme Des Maux

Si loin l’horizon

 

 

Comme un loup apeuré

Dans cette forêt d’hiver

Je traque ma proie

Comme un fauve affamé

Le sang dans mes artères

Se pulse vers toi

 

Je m’imagine des jours et des monts

Derrière ce pays

Si loin l’horizon

Je t’imagine en pluie de dentelle

Au creux de ma vie

En nuits d’éternel

 

 

Marie G.



07/05/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres