L' Âme Des Maux

L' Âme Des Maux

Aux sombres méandres

 

 

Aux sombres méandres

 

 

Attirées vers un ciel blême et si pur,

 

Nos âmes, bercées, dans leur bain de luxure.

 

Éblouies par tant de lumière,

 

Nos cœurs, damnés, saigneront en enfer.

 

Âmes fragiles dont il ne peut s'éprendre,

 

Seront délaissées pour de sombres méandres.

 

Et du sang, fleurira la rose épineuse,

 

De l'innocence éperdument fiévreuse.

 

 

 

M.G



26/09/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres